Crédits

Retour aux productions
  • Scénario et réalisationJon Kalina
  • NarrationAnne-Marie Cadieux
  • Assistante à la réalisationNancy Marcotte
  • RechercheNancy Marcotte, Hélène Bérubé
  • ImagePhilippe Lavalette CSC
  • MontageBenjamin Duffield
  • Conception et montage sonoreBenoît Dame
  • Musique originaleChristian Thomas
  • ProductionNathalie Barton
  • Distributeur:CinéFête - www.cinefete.ca

Produit avec la participation financière de

Québec Crédit d’impôt cinéma et télévision - Gestion SODEC

Fonds des médias du Canada

Canada Crédit d’impôt pour film ou vidéo Canadien

et la collaboration de

Ici Radio Canada Télé

Ici RDI

PERSONNAGES PRINCIPAUX

Retour aux productions

Frédéric Boily

Détenteur d’un doctorat en science politique de l’Université Laval, Frédéric Boily est professeur agrégé au Campus Saint-Jean (Université de l’Alberta). Ses recherches portent sur la droite et le populisme au Canada et au Québec, sujets sur lesquels il a publié de nombreux articles. Il est également l’auteur de l’ouvrage Le conservatisme au Québec. Retour sur une tradition oubliée (PUL, 2010), qui s’est mérité le Prix Donald Smiley (2011), remis par l’Association canadienne de science politique, récompensant le meilleur ouvrage paru en français en politique canadienne. Il vient de terminer un livre sur la droite albertaine, La droite en Alberta: d'Ernest Manning à Stephen Harper.  Il s’intéresse à la fusion des forces de droite au Canada qui a mené à l’élection de Stephen Harper.


Christian Nadeau

Christian Nadeau enseigne l’histoire des idées politiques et la philosophie morale et politique contemporaine au département de philosophie de l’Université de Montréal. Il mène des recherches en philosophie contemporaine sur la justice d’après-guerre, sur la question de la responsabilité collective et sur les théories de la démocratie. Il est également l’auteur d’essais destinés à un large public, Contre Harper. Bref traité philosophique sur la révolution conservatrice (Boréal, 2010). Je cite ici un extrait du livre: “ Stephen Harper n’est pas seulement le premier ministre du Canada, il est l’un des acteurs le plus influents d’un vaste mouvement visant à démanteler une à une les valeurs progressistes qui ont eu préséance au cours des quarante dernières années et à leur substituer les valeurs d’une nouvelle droite.”


Louis Rousseau

Louis Rousseau a enseigné la religiologie et l’histoire religieuse à l’Université du Québec à Montréal de 1969 à 2011. Il a été président de la Société canadienne pour l’étude de la religion et président de la Société québécoise pour l’étude de la religion. Ses principaux domaines d’enseignement recouvrent l’histoire de la religion au Québec, l’histoire du christianisme, ainsi que les traditions religieuses amérindiennes au Québec. Deux de ses publications les plus récentes portent sur le rôle du facteur religieux dans la genèse identitaire du Québec actuel (La place du facteur religieux dans la naissance et le déplacement de l’image identitaire au Québec, 1840-1980 aux Presses de l’université Laval, 2001, et  La construction religieuse de la nation. Recherches sociographiques, vol. XLVI, no. 3, 2005, p. 411-452.).  Il est la personne-ressource toute indiquée pour parler de l’influence de la religion dans la société québécoise d’hier et d’aujourd’hui.


Pearl Eliadis

Pearl Eliadis est  avocate et auteure.  Sa pratique du droit est axée sur les droits de la personne et sur la gouvernance démocratique. Elle a reçu une formation en droit à l'Université McGill et à Oxford, et a vingt ans d'expérience dans les droits humains. Parmi ses clients figurent les Nations Unies, la Commission européenne, des consortiums internationaux et des ONGs. Elle a un intérêt spécial pour l'égalité des sexes et la violence faite aux femmes.  Elle est aussi sur le conseil d’administration de Voices-Voix, une ONG canadienne qui défend le droit de parole et la dissidence au Canada.


Marci McDonald

Marci McDonald est une journaliste chevronnée qui suit depuis longtemps l’évolution de la politique canadienne. Elle a passé plusieurs années à Washington comme journaliste senior pour le U.S. News and World Report, ce qui lui a permis de développer un point de vue très documenté sur les relations entre le Canada et les États-Unis. L’expérience de la montée de la droite chrétienne qu’elle a vécue aux États-Unis lui a aussi ouvert les yeux sur ce qu’elle percevait comme une évolution analogue au Canada. Son livre The Armageddon Factor: The Rise of Christian Nationalism in Canada  a été le premier à examiner en profondeur le rôle du christianisme conservateur dans la politique canadienne d’aujourd’hui.


Tim Callaway

Depuis 2003, le Révérend Tim Callaway est le pasteur intérimaire au Faith Community Baptist Church d'Airdrie en Alberta. Il a fait sa thèse de doctorat sur l'influence fondamentaliste américaine au Prairie Bible Institute en Alberta. Il explique comment la croyance des évangéliques en la seconde venue du Christ a créé un fort intérêt pour Israël et comment cela pourrait contribuer à fonder les positions d’Harper face à Israël.


Preston Manning

Preston Manning - ancien chef et fondateur du Parti réformiste. Manning était le mentor politique et religieux de Harper. Fils d'un «politicien prédicateur» Ernest Manning, Preston Manning a montré la voie à la fois au christianisme évangélique et à la politique conservatrice.  Il est actuellement le président fondateur du Centre Manning pour construire la démocratie à Calgary dont le but est de fortifier le mouvement conservateur au Canada.


Lloyd Mackey

Lloyd Mackey, se décrit comme un ‘journaliste évangélique’. Il connaît très bien la dimension religieuse du gouvernement conservateur. Il a suivi l’évolution du premier ministre Harper depuis l’époque où, jeune diplômé universitaire, il découvrait en même temps la religion et la politique conservatrice à Calgary. Son livre The Pilgrimage of Stephen Harper suit le parcours Harper en tant qu’homme politique, avec un intérêt particulier pour le rôle de la religion (ou de la foi, dirait plutôt Mackey) dans la vie professionnelle et personnelle du premier ministre. Mackey pense comme Manning – que Harper est un homme religieux qui ne veut pas l'admettre publiquement.


Andrew Nikiforuk

Andrew Nikiforuk - journaliste très respecté en Alberta, récipiendaire de plusieurs prix prestigieux comme le Prix du Gouverneur général du Canada en 2002 et le Rachel Carson Environment Book Award en 2009 pour ses recherches et publications.  Il écrit sur ce qu’il considère comme l'ordre du jour anti-scientifique du gouvernement Harper. Il estime que la proximité du gouvernement Harper avec les évangéliques explique  son attitude envers la science en général et de l'environnement en particulier.


Bruce Foster

Bruce Foster  est  professeur à l’Université Mont-Royal de Calgary au département de sciences politiques (Policy Studies) depuis 1997.  Ses cours portent sur la politique canadienne, la constitution, les partis politiques et les élections.  Il s’intéresse à la pensée politique de droite et à l’activisme ainsi qu’à la rencontre du politique avec le religieux. Foster croit que les politiques de Stephen Harper envers la science, la famille et Israël sont tout à fait alignées sur la pensée évangélique.


Note d'intention

Retour aux productions

Résumé court

Retour aux productions

Le premier ministre Harper, chrétien évangélique,  a-t-il permis que la religion influence la politique nationale et internationale du Canada?

Résumé long

Le Canada d’aujourd’hui est sans doute perçu comme l’un des pays les plus laïcs au monde : nos lieux de culte sont à moitié vides et nos élites politiques parlent très rarement de religion. Mais à quel point sommes-nous réellement laïcs?

La droite religieuse au Canada s’interroge sur la dimension religieuse du gouvernement actuel et se demande dans quelle mesure elle affecte ses décisions de politique intérieure et étrangère. Car qu’il s’agisse des droits des femmes, des sciences du climat ou de l’appui inconditionnel du Canada au gouvernement d’Israël, Stephen Harper et ceux qui l’entourent sont à l’écoute de la droite religieuse.

Entre Québec, Ottawa, Alberta, Israël et Cisjordanie, le film se penche sur cette face méconnue des conservateurs – nous emmenant à la rencontre de politiciens proches de Stephen Harper, de chrétiens évangéliques attendant le retour du Messie ainsi que de nombreux critiques qui s’inquiètent des conséquences des politiques actuelles sur les droits humains, les changements climatiques et la recherche scientifique au Canada.